Droit affaires

Comment améliorer la sécurité de ses employés au travail ?

Règles, formation, personnes de contact. Pour mettre en œuvre une sécurité accrue sur le lieu de travail, les employeurs et les travailleurs doivent veiller à de nombreux aspects. Pour que l’arbre ne cache pas la forêt, nous vous proposons un aperçu concis de l’essentiel dans l’article suivant.

Pourquoi il faut veiller à plus de sécurité sur le lieu de travail

D’une part, parce que c’est obligatoire. Conformément au septième livre du code social, paragraphe 22*, les entreprises doivent disposer d’un spécialiste de la sécurité au travail à partir d’un effectif de plus de 20 salariés. De nombreux employeurs le savent, mais lorsqu’on leur demande ce que dit la réglementation concernant la formation d’un tel spécialiste de la sécurité au travail , on ne reçoit souvent qu’un haussement d’épaules. Quand on sait que les employés malades ont coûté 103 milliards d’euros aux entreprises de notre pays, rien qu’en valeur ajoutée brute perdue, cette ignorance des règles est en fait une aberration.

D’autre part, parce que la sécurité sur le lieu de travail est indispensable. C’est particulièrement évident dans les secteurs où les employés sont exposés à des risques élevés. Par exemple, dans les entreprises du secteur du pétrole et du gaz. Il y existe ce que l’on appelle la formation à la protection contre les chutes. Il s’agit de cours de sécurité spéciaux destinés à former les cadres et les superviseurs pour qu’ils deviennent des formateurs compétents en matière de sécurité.

Rassemblez des informations sur les réglementations

Avant de désigner quelqu’un comme spécialiste de la sécurité au travail, informez-vous sur ce qu’il doit savoir faire. Cela peut varier considérablement en fonction du secteur d’activité et du nombre d’employés. Par exemple : Qui peut ou doit assumer les tâches du spécialiste de la sécurité prescrites par la loi ?

Une personne employée par l’entreprise ?

Un spécialiste mandaté en tant qu’indépendant ?

Un service interentreprises ?

Vous trouverez facilement des informations à ce sujet sur Internet.

Effectuez une évaluation des risques pour déterminer les contraintes physiques et psychiques

Depuis septembre 2013, les employeurs sont tenus de réaliser une évaluation des risques psychiques dans leur entreprise, en plus de l’évaluation des risques physiques. Et ce pour une bonne raison ! D’abord parce que les contraintes psychiques sont de plus en plus souvent la cause de maladies physiques de longue durée chez les salariés. Dans le pire des cas, une charge mentale durable entraîne une incapacité de travail. Deuxièmement, l’observation globale des conditions de travail apporte une contribution importante à la mise en évidence d’autres dysfonctionnements sur le lieu de travail. Des ouvrages spécialisés expliquent comment procéder à une telle évaluation – et contribuer ainsi à une plus grande sécurité sur le lieu de travail***.

La contribution des travailleurs à une meilleure sécurité sur le lieu de travail

Outre l’employeur, ce sont surtout les travailleurs qui peuvent (et doivent !) contribuer à une meilleure sécurité sur le lieu de travail. Cela inclut :

Quitter la version mobile